Gender FreeQ


par Cyril Bergougnoux
En bref

Gender FreeQ est un projet solidaire et culturel de lutte contre les discriminations liées au genre et à la transphobie.

Description

Gender FreeQ ?

Gender FreeQ est un projet solidaire et culturel qui vise à lutter contre les discriminations liées au genre et à la transphobie. Il s'axe autour de deux types d'actions.

La première prend la forme d'interventions en milieu scolaire pour sensibiliser un public en proie à des questions sur leur identité, et qui se forge une opinion sur ces questions là.

Aussi, en second temps, il s'agit d'organiser un événement caritatif au bénéfice d'une association de personne trans qui oeuvre pour l'entraide et la sensibilisation afin de pouvoir soutenir leurs projets futurs. Cet événement est aussi l'occasion pour des artistes souvent minorisé.es sur la scène musicale de se produire dans un cadre bienveillant et de pourvoir partager leurs productions artistiques.


Pourquoi ?

Le projet est issu d'une réflexion personnelle sur la question du genre et sur la seule masculinité considérée comme valide à l'heure actuelle, à savoir la virilité. Hors prôner cette unique façon d'être masculin semble avoir des pendants toxiques, qui sont à l'origine de discriminations comme le sexisme, l'homophobie, et la transphobie. Lutter contre les discriminations liées au genre et à la transphobie est une lutte de fond contre les stéréotypes de genre intériosés et qu'il s'agit de déconstruire en permettant à tous d'évoluer en fonction de sa propre identité sans se sentir culpabilisé.e de ne pas correspondre au moule que la société contemporaine nous impose.

Ce projet doit permettre de penser au delà de telles injonctions. C'est en cela qu'il est primordiale de pouvoir dire au jeune public qu'il aborde que toutes les identités sont "valides", que ce n'est pas les identités qui posent problèmes mais les limites que les pressions sociales externes tentent de nous imposer à tous.

Aussi, l'événement est l'occasion de pouvoir créer un espace bienveillant, de partage, et de liberté pour tout.es celleux qui se sentiraient opprésé.es. par une telle hégémonie de la pensée. Un cadre où il est possible de s'exprimer, de danser sans avoir à justifier de son identité. Les artistes présents lors de cet événement seront également représentatif.ves de la multitude de nos identités.


Où et Quand ?

Déjà sur le terrain pour participer à des actions de sensibilisation auprès d'autres associations, Gender FreeQ c'est aussi une soirée caritative au bénéficie de Transat, association de personnes trans.

La soirée se déroulera le vendredi 14 juin à Asile 404, 135 rue d'Aubagne 13006 Marseille.


A quoi va servir le financement participatif ?

L'ensemble de l'argent récolté sera dédié au financement de la soirée de levée de fonds, en priorité pour rémunérer les artistes qui sont l'essence d'une manifestation culturelle.

Aussi, il participera à faire bénéficier de toutes les recettes de billetterie au profit de l'association Transat.

Enfin, il permet d'établir une politique tarifaire à prix libre pour pouvoir permettre à tous.tes de participer à la soirée et soutenir Transat selon ses moyens.


Transat ?

Transat est un collectif de personnes trans, à visée militante et d'entraide, basé sur Marseille et ses environs. Ses missions concernent la sensibilisation aux problématiques liées à la transidentité, l'entraide entre personnes trans, la défense des droits des personnes trans, et la lutte contre la transphobie.

Transat organise des permanences et des activités pour les personnes trans et leurs proches, dans une démarche de valorisation de l'échange, de soutien, d'écoute, et d'empowerment. L'association organise et participe à des événements et/ou formations, dans le but de sensibiliser le public aux questions ayant trait à la transidentité. Elle va également à la rencontre des institutions publiques ou privées pour faire valoir les droits des personnes trans.

Transat s'inscrit dans une approche inclusive, féministe et intersectionnelle, et privilégie autant que possible une posture d'ouverture et de dialogue.

Vous vous sentez concerné.es ? Retrouvez Transat sur :

Facebook

Courriel


Porteurs du projet

Je m'appelle Cyril, et je suis actuellement en service civique. Après avoir terminé des études dans le management de projets culturels, j'ai eu envie de donner du sens à mon parcours, en alliant la culture et l'engagement. C'est de cette volonté et d'une réflexion personnelle sur le genre et ses pendants parfois oppressifs que m'est venu l'idée du projet Gender FreeQ.

Toujours motivée pour soutenir un projet féministe, et lié à la lutte contre les discriminations de genre, Carine, ancienne élève des Beaux-Arts, n'a pas hésité à me proposer son aide et son soutien dans les diverses démarches qui incombent au projet.

Commentaires

    Actualités